Les années passent, les projets évoluent, la famille s’agrandit et peu à peu votre maison finit par ne plus correspondre à votre mode vie. Devenus trop petits les espaces à vivre ne répondent plus à vos besoins, vous vous sentez à l’étroit et commencez sérieusement à envisager de déménager. Mais trouver une maison plus grande et plus spacieuse n’est pas à la portée de toutes les bourses et requiert un investissement conséquent. Heureusement, il existe des solutions alternatives comme l’extension, pour revoir et repenser son habitation afin de lui redonner les dimensions qu’elle mérite. C’est également un bon moyen de donner de la plus value à son bien.

 

Qu’est-ce qu’une extension ?

L’extension consiste comme son nom l’indique à agrandir sa maison par des travaux en lui faisant gagner des mètres carrés. Il existe d’innombrables méthodes d’extension qui vont dépendre de chaque maison et de chaque projet . Pour ne citer qu’elles, l’extension de maison latérale, l’extension de comble, la surélévation ou encore l’excavation peuvent répondre à des besoins d’agrandissement.

L’extension de maison latérale :

Cette extension peut se présenter comme l’une des solutions la plus simple pour agrandir sa maison, si l’on considère qu’il faut disposer d’un terrain suffisamment grand. Ce type d’extension permet d’ajouter des volumes à l’ancienne structure connectée par l’ouverture d’un ou plusieurs murs porteurs. C’est une solution idéale si l’on veut agrandir une pièce, ajouter un nouvel espace ou une véranda par exemple. La complexité de cette opération est de veiller à l’harmonie générale entre l’ancien et le nouvel espace, faire appel à un architecte peut alors être tout à fait conseillé pour vous guider au mieux.

 

Il faut généralement compter entre 1000 et 3000 euros au mètre carré  pour une extension, selon la complexité des travaux et le type de matériaux utilisé.

 

 

Réaménager les combles :

Autre solution facile et peu couteuse, l’extension par les combles peut être une alternative tout à fait envisageable si l’on possède des combles dans son habitation. Cette opération ne nécessite pas de lourds travaux et consiste seulement à aménager cet espace afin de se réapproprier les volumes jusqu’alors inexploités. Cette démarche peut parfaitement être adaptée si l’on souhaite une nouvelle chambre et un nouveau bureau par exemple. Par ailleurs aménager ses combles permet d’améliorer l’isolation thermique et phonique de sa maison.

Il faut compter entre 500 euros  et 1500 euros au mètre carré pour réaménager ses combles. Le budget dépendant de l’état avant travaux de cet espace (isolé ou non, ouverture existante ou non, accès à créer ou non…)

 

La surélévation :

Il s’agit de la solution la plus couramment employée pour agrandir son habitation, car elle va apporter une énorme plus value à son bien. La surélévation consiste donc à créer un espace habitable entre votre toit et le plafond de votre habitation, il s’agit en quelque sorte d’ajouter un étage à sa maison. C’est une option parfaite si l’on dispose d’un petit terrain, cela permet de doubler sa surface habitable uniquement sur la hauteur.

La surélévation est une extension particulièrement onéreuse, mais restera toujours moins couteuse que d’acheter un nouveau bien et permettra de faire croître la valeur de votre maison.

Pour ce type de travaux il faut compter au minimum 2000 euros par mètre carré. Le prix pourra varier en fonction des matériaux utilisés (bois, parpaing, structure en acier) et des éventuelles restructuration des fondations afin que celle ci puissent supporter la surélévation.

 

 

L’excavation :

L’excavation consiste à rendre habitable l’éventuel sous sol de votre habitation. Ce qui en fait une option très intéressante en terme de prix, car il n’y a moins de travaux à prévoir à l’instar de l’extension de combles. C’est donc une manière pratique d’agrandir son habitation, d’autant plus qu’un sous sol aménagé est un bien particulièrement rare.  Mais l’excavation doit cependant respecter la loi Carrez en disposant d’une hauteur de plafond d’au moins 1,80 m sinon l’espace ne sera pas considéré comme habitable.

 

En terme de prix il faut compter entre 1000 à 2000 euros le mètre carré, tout va dépendre du besoin de creuser plus ou moins profondément dans le sol afin de respecter les règles en vigueur.

 

Quelques règles à respecter en cas d’extension :

Entamer une démarche d’extension n’est pas une démarche facile il faut respecter les nombreuses règles d’urbanisme, respecter son environnement, la nature de son terrain. Faire appel à un architecte peut alors se révéler indispensable pour aiguiller au mieux votre projet. Par ailleurs une extension est la parfaite occasion de redonner un coup de fraicheur à votre maison en utilisant de nouveaux matériaux, en y apportant de la lumière ou un nouveau style architectural.

En ce qui concerne les permis de construire ou déclarations, il est préférable de se renseigner en amont sur les éventuelles démarches à effectuer avant d’entamer son projet. En effet si vous vivez dans une zone avec un plan local d’urbanisme dédié vous devez à tout prix demander un permis de construire dans les cas de figure suivants :

– si les travaux ajoutent une surface de plancher supérieure à 40 m2

– si les travaux ajoutent une surface de plancher entre 20 et 40 m2 qui rendra la surface totale de votre maison à plus de 150 m2

Une déclaration de travaux est nécessaire si la surface de plancher ajoutée ne dépasse pas les 20 m2. En dessous de 5 m2 aucune déclaration n’est nécéssaire.

Par ailleurs, faire appel à architecte est obligatoire  au dessus de 150 m2, car les surfaces deviennent importantes.

 

Si après tous nos conseils vous souhaitez faire appel aux services d’un architecte pour votre extension de maison, Archidvisor est la plateforme qui saura vous aider à trouver l’architecte qui correspond le mieux à votre projet.

 

Je choisis mon architecte !