Selon l’importance d’un projet de construction, il peut se passer quelques mois ou un couple d’années entre les premières esquisses et la livraison d’un chantier.

Pourquoi ?
Car l’architecte ne laisse rien au hasard.
Stipulée sur le contrat, chaque étape d’un projet est formalisée par une phase, durant laquelle l’architecte est tenu de vous remettre des documents, gages d’un projet suivi et maîtrisé.

Quelles sont ces phases ?
Suivez-nous, mais avant, on préfère vous prévenir : comme dans de nombreuses professions, les architectes raffolent des acronymes et des sigles ! Les voici…

L’APS et l’APD

Il s’agit des Avant-Projets Sommaires et Détaillés.
Ils permettent d’étudier différentes solutions et posent les bases de votre projet : quelle implantation sur le terrain, quelle capacité, quelle volumétrie, quels matériaux…
En plan, en coupe et en façade, ils déterminent l’allure générale de la future construction et sont le passage obligé avant d’avancer vers les phases suivantes.

Le Permis de Construire (PC)

Le fameux Permis de Construire !
Votre architecte s’occupe de tout : formulaires, notices, plans existants et projetés…
Il établit le dossier de demande au complet et le dépose en Mairie auprès des Services d’Urbanisme.

Le DCE

Lors de l’instruction du Permis de Construire, votre architecte retravaille les plans plus en détail afin de préparer le Dossier de Consultation des Entreprises.

Ses plans détaillés (en général au 1/50e) sont accompagnés entre autres d’un descriptif écrit lot par lot
(le CCTP ou Cahier des Clauses Techniques et Particulières) et d’un carnet de détails, précisant par le menu les travaux à effectuer. Ce dossier fournira une excellente base de chiffrage aux entreprises, limitant les oublis ou les doublons.

Votre Permis de Construire a été accepté ? Félicitations !
Et vous souhaitez garder votre architecte à vos côtés ? Quelle sage décision.
Car il est désormais temps de lancer l’Appel d’offres : il saura alors étudier les devis des entreprises et vous conseiller sur les mieux-disantes, c’est à dire les plus compétentes au prix le plus juste.

Le dossier Marché

Après avoir choisi ensemble les entreprises qui travailleront sur votre projet, l’architecte constitue le dossier MARCHÉ : lot par lot, chaque artisan signe le planning, les plans, les détails et le descriptif des travaux, auxquels seront annexés son devis, ainsi que ses attestations d’assurance.
En cas de litiges lors du déroulement de chantier, ce dossier sera LA référence et la garantie du respect des délais et de votre budget.

Le suivi du chantier et les situations

Ça y est, on en était sûrs, vous ne pouvez plus vous passer de lui !
Votre architecte a désormais son casque sur la tête : semaine après semaine, il va suivre le bon déroulement de votre chantier, établir un compte-rendu écrit, coordonner les interventions des entreprises, s’assurer du respect des délais, vérifier la concordance de la construction avec le Permis de Construire…

Il va également contrôler les facturations des entreprises en leur demandant, chaque mois, d’établir une situation, c’est à dire un document où elle précisera où elle en est sur le chantier.
Sur cette base et après vérification, l’architecte établira une facture que vous pourrez régler l’esprit tranquille.

Le PV de réception

Enfin, c’est encore lui qui organisera la livraison du chantier : cet appui de fenêtre n’a pas été bien fini ? L’enduit n’a pas été appliqué dans les règles de l’art ? La faïence n’est pas posée comme vous le souhaitiez ?
Le moindre défaut sera précieusement consigné sur un Procès-Verbal de réception,  pour que vous soyez certain que tout sera parfaitement achevé.

Le Dossier des Ouvrages Exécutés (DOE)

A la fin du chantier, chaque entreprise fournit à l’architecte les plans de recollement, c’est à dire les plans détaillés de ce qui a été effectivement fait sur le chantier, ainsi que l’ensemble des notices d’utilisation des équipements installés : chaudière, alarmes, interphones… etc.
En regroupant tous ces documents, l’architecte pourra vous remettre le Dossier des Ouvrages Exécutés, qui vous servira pour l’utilisation et l’entretien de votre bâtiment, mais aussi pour une éventuelle revente ultérieure.

A partir de cette dernière étape, vous êtes protégé : en étant inscrit à l’Ordre (cf. notre article “Comment bien choisir son architecte ?”), votre architecte est détenteur de garanties de parfait achèvement (un an), de bon fonctionnement (deux ans) et de la garantie décennale (dix ans), qui concerne quant à elle les dommages pouvant toucher l’enveloppe et la structure de votre bâtiment.


Sur le contrat, libre à vous de stopper la mission de l’architecte à n’importe quelle de ces phases.
Mais avouez que c’est rassurant de se sentir épaulé par un professionnel, non ?
Toute l’équipe d’Archidvisor est justement là pour vous aider à le trouver, pour que vous puissiez donner vie sereinement à vos projet, l’esprit tranquille.

 


Besoin d’un architecte ?

Archidvisor vous accompagne dans la recherche et le choix de l’architecte le plus adapté pour votre projet.
N’hésitez pas, nos services sont GRATUITS !

Je choisis mon architecte !