Souvent abordé à travers nos articles, le Conseil National de l’Ordre des Architectes est un terme qui revient fréquemment et pour cause, cette institution joue un rôle primordial dans l’univers de l’architecture.

L’Ordre des Architectes fut initialement mis en place par la loi du 3 janvier 1977 afin de garantir les pratiques liées à l’architecture. Cet organisme privé est aujourd’hui en charge des missions de service public et est placé sous la tutelle du Ministère de la Culture et de la Communication.

 

Quelles sont ses misions ?

Le but premier de l’Ordre est d’encadrer les architectes en veillant aux bonnes pratiques liées à la profession.

L’institution intervient donc sur des missions juridiques en se portant étendard des architectes, mais également en faisant la promotions de ces derniers. Mais ce n’est pas tout puisque l’organisme assure également la mise à disposition d’informations liées à l’architecture au grand public. Son but est donc d’être le porte parole de l’architecture sur tout le territoire Français et de veiller au bon respect des règles. C’est pourquoi, il existe une institution nationale mais aussi une institution pour chaque région.

 

L’Ordre national :

Cette structure va s’intéresser à la profession d’architecte au sein des pouvoirs publics au niveau national mais également à l’international. Il s’agit du pôle général qui va s’occuper de coordonner les informations aux services régionaux. C’est donc la structure mère que va donner les directives et mettre en place de nouvelles dispositions.

 

L’Ordre régional :

Ces structures, elles, vont intervenir auprès des architectes et des maîtres d’ouvrage de chaque région afin de communiquer sur l’univers de l’architecture localement. Entre autre, l’Ordre régional des architectes va transmettre des informations sur les nouvelles innovations et les nouvelles lois afin de tenir au courant les principaux intéressés.

Par ailleurs, ces Ordres sont là pour délivrer une autorisation aux architectes leur permettant d’exercer la profession d’architecte légalement. Ainsi, ils tiennent à jour une liste des architectes autorisés à exercer.

 

L’Ordre et les architectes

Mais alors pourquoi est-il nécessaire pour un architecte d’être répertorié par l’Ordre pour pouvoir exercer librement ?

La profession d’architecte est un métier complexe qui nécessite de respecter de nombreuses règles juridiques. Un architecte doit donc être à jour légalement sur divers plans, c’est notamment le cas avec l’attestation d’assurance civile. En effet, de part la nature de son métier un architecte porte de grandes responsabilités, il ne peut se permettre d’effectuer des erreurs qui pourraient compromettre la structure d’un bâtiment et ainsi devenir dangereux pour autrui. Il est donc responsable des défauts ou de la malfaçon de sa construction jusqu’à dix ans après la réception des travaux.

C’est pourquoi pour protéger les victimes et l’architecte de cette lourde responsabilité, la loi oblige ce dernier à souscrire une assurance.

Par ailleurs, si il y a un éventuel litige entre un architecte et un maître d’ouvrage, l’Ordre a pour rôle de concilier les deux parties.

 

 

Vous l’aurez donc compris, cet Ordre régie tout l’univers de l’architecture en France et veille à ce que la profession d’architecte reste un art bien réglementé. C’est pourquoi, Archidvisor est la première plateforme de mise en relation entre porteurs de projet et architectes, partenaire du Conseil de l’Ordre des Architectes. Nous nous attachons au bon respect des pratiques et souhaitons avant tout satisfaire les maîtres d’ouvrage avec des prestations fiables et de qualités.

 

 

 

Vous souhaitez faire appel aux services d’un architecte pour un projet d’architecture ? La plateforme Archidvisor saura vous aider à trouver l’architecte le plus adapté.

Je choisis mon architecte !