Vous souhaitez réaménager votre commerce, le réhabiliter ou simplement lui redonner un coup de neuf ? Entreprendre des travaux de rénovation au sein d’un espace commercial n’est pas une chose à prendre à la légère.  En effet ce lieu dédié à accueillir du public se doit de respecter certaines règles d’accessibilité et de sécurité afin de veiller à la sureté des visiteurs. C’est pourquoi nous vous expliquons ici toutes les démarches à entreprendre pour votre projet !

 

Déclarer ses travaux :

On pourrait penser que la rénovation d’un commerce nécessite à tout prix une déclaration de travaux, pourtant lorsque le commerce en question ne change pas d’activité aucune déclaration n’est nécessaire si les travaux n’affectent pas la structure du bâtiment en question.

Néanmoins s’il y a un changement d’activité, un projet d’extension ou de réaménagement extérieur pour votre commerce, il est cette fois-ci primordial de demander un permis de construire auprès de votre mairie avant d’entreprendre des travaux.

Cette demande de permis de construire devra s’accompagner d’une notice mentionnant tous les équipements de sécurité et d’accessibilité que vous prévoyez de mettre en place lors de votre rénovation.

 

Les normes à respecter :

Mais alors quels sont les différents points de sécurité et d’accessibilité à mettre en place lors de votre projet de rénovation ?

 

Tout d’abord afin d’assurer la sécurité de votre commerce et de ses visiteurs, le lieu doit comprendre :

• Un système de sécurité incendie et une alarme qui varieront selon la taille de votre commerce.

• Des affichages de sécurité qui doivent expliquer les démarches à suivre en cas d’incendie et indiquer les issues de secours. Ces affiches doivent également regrouper les numéros d’urgence.

• Des éclairages, qui en cas de coupure électrique continueront d’éclairer un minimum afin de pouvoir évacuer les lieux.

 

En ce qui concerne l’accessibilité de votre commerce, depuis 2015 l’aménagement doit suivre des normes d’accessibilité spécifiques à usage des personnes handicapées et à mobilité réduite. Voici une liste non exhaustive des mesures à respecter :

• Les entrées et les passages de votre commerce doivent être assez larges pour accueillir un fauteuil roulant.

• Les sanitaires doivent également être adaptés aux personnes handicapées et à mobilité réduite.

 

Pour toutes ces normes de sécurité parfois complexes, un architecte est fortement recommandé pour vous renseigner sur toutes les mesures à mettre en place. Ces mesures peuvent aussi dépendre du type de commerce et de votre secteur d’activité.

 

Changement d’enseigne :

Par ailleurs, en cas de changement de destination de votre commerce, si vous souhaitez modifier l’enseigne (logo, image), cette nouvelle façade commerciale ne doit pas dévaloriser l’immeuble ou l’environnement où se situe votre espace. C’est pourquoi il est nécessaire de faire une demande d’autorisation au préfet de votre commune, qui s’assurera de la bonne conformité de votre enseigne.  Pour information, cette demande doit être adressée à l’aide du formulaire cerfa_14798-01 par courrier recommandé avec accusé de réception en 3 exemplaires.

 

Quelques exemples de rénovation de commerces réalisées par des architectes :

 

Labo Life store : Rénovation sur Marseille réalisée par Atelier M3a Architectes

 

Sassoun : Rénovation sur Lyon par Human architectes

 

In Sted-Concept store : Réhabilitation sur Lyon par Camille Hours architecte

 

 

Vous l’aurez donc compris rénover un commerce, ce n’est pas comme rénover un appartement, des démarches complexes doivent être entreprises. C’est pourquoi, un architecte est fortement recommandé pour vous épauler lors de la rénovation de votre commerce, il saura vous aiguiller sur les normes indispensables à respecter et vous proposer un projet adapté à vos besoins.

 

 

Vous souhaitez faire appel aux services d’un architecte pour votre projet de rénovation de commerce ? La plateforme Archidvisor saura vous aider à trouver l’architecte le plus adapté.

 

Je choisis mon architecte !